05 46 88 73 89 / 06 74 63 42 22 maryline.biodanza@gmail.com

logo biodanza

Maryline Vinet
Qui Suis-Je ?


maryline vinet

Je suis née à Vandré en Charente-maritime le 18 avril 1954


J’ai un parcours professionnel atypique. Mais j’ai gardé en moi mon rêve de petite fille : le désir de transmettre, d’enseigner. Pendant 12 ans j’ai enseigné à titre libéral dans les écoles primaires et maternelles. J’ai enseigné le monde animal et ses mystères.


Je me suis formée en 2003 en accompagnement à la personne, en relation d’aide avec l’école de Lise Bourbeau Écoute ton corps. J’ai animé des ateliers de développement personnel en entreprise et pour les particuliers.


Depuis les 16 et 17 mai 2015 j’ai ouvert une formation d’éducateur biocentrique.
Cette formation propose de mettre en oeuvre une culture de coopération, une éducation humanisante. C’est une approche basée sur le respect de l’organisme vivant en introduisant de la joie de vivre, du plaisir d’apprendre et de travailler ensemble en y donnant du sens. L’éducation biocentrique a pour objectifs :

 


La biodanza a été une révélation.

A ce jour encore je découvre la puissance de cet outil d’un point de vue physiologique, biologique, psychologique. Je suis fière de transmettre les valeurs de son créateur , des valeurs humaines qui sont les miennes.

Je me suis formée à l’école de Nantes dont la directrice est Soizic Le guiff; Je suis facilitatrice de biodanza depuis 2009, et tutrice depuis 2010. Je continue de nourrir mon objectif de transmettre. Je suis didacte depuis 2014.


Je suis membre du bureau de la fédération française des professionnels de biodanza.

J’anime des cours réguliers à La Rochelle et à Rochefort.


Je suis spécialisée en :



fleur biodanza



X

Facilitateur

La séance est animée par un facilitateur formé dans une Ecole de Biodanza reconnue internationalement; il a obtenu son diplôme de "facilitateur titulaire" après trois ans de formation théorique et pratique, un an de pratique encadrée et la soutenance d'un mémoire (monographie) devant un jury.

On parle en Biodanza de facilitateur plutôt que de "professeur", de même qu'on ne peut parler de "cours" ni "d'élèves", car il n'y a pas de technique ou de connaissance à enseigner; il s'agit de faciliter l'expression des potentiels de vie et l'épanouissement de la richesse intérieure de chacun, libre acteur de sa vie.

X

Mission du professeur didacticien

Le professeur didacticien (formateur) a, pour mission, de former à l’enseignement d’un système, des personnes qui, à leur tour, enseigneront ce système.

Le mode de formation, très particulier à la biodanza, est qu’il est constitué d’une approche théorique et conceptuelle et d’une pratique (danses et exercices) le tout formant l’apprentissage viventiel. L’un et l’autre de ces éléments doivent donc être maîtrisés par le professeur didacticien, pour parvenir à une totale intégration.

Sa mission est aussi, en collaboration avec les Directeurs d’Ecoles de Biodanza, d’accompagner le processus de nouveaux facilitateurs, vers leur titularisation, par la réalisation des supervisions et le suivi des monographies.

Elle est, sous ses différents aspects, de participer très activement à l’enrichissement de notre outil : par ses applications, par ses recherches, par ses apports.

X

Identité et 4 éléments

Les recherches archétypales sur les 4 éléments permettent une approche extraordinairement intéressante de l’identité des personnes.

Chacun possède en lui les composantes des éléments : terre, air, Feu et Eau dans des proportions diverses. Les plus grandes difficultés de l'existence se produisent lorsqu’un de ces éléments ne peut plus se manifester.

Les problèmes affectifs et érotiques peuvent être attribués en partie au manque de l’élément feu dans la composition du caractère.

Le comportement et les attitudes ne réussissent pas à allumer des affects profonds.

A d’autres personnes il manque de l’eau et elles n’arrivent pas à dissoudre les difficultés. Elles n’ont pas assez de fluidité, ni de sensibilité pour s’adapter.

Les personnes qui n’ont que de la terre peuvent être réalistes et pratiques mais leur personnalité est souvent pesante ; elles manquent de légéreté intérieure.

Le travail de biodanza Identité et 4 éléments permet de découvrir la structure de chaque participant qui, à travers le mouvement et la dans , apprend à exprimer l’élément inhibé ; ce système a démontré des résultats surprenants dus à la possibilité réelle à chaque individu d’opérer une transformation alchimique.

Traduit par Paula Roulin

Texte de Rolando Toro

X

Le cœur de la transformation

Face à tous types d’événements, les émotions que nous n’exprimons pas, que nous ne vivons pas pleinement (pour quelle que raison que ce soit) se fixent en nous, dans notre corps, sous forme d’énergie cristallisée, à l’origine de nos dissociations.

Notre attitude corporelle d’aujourd’hui révèle les épreuves que nous avons traversées hier.

Nos difficultés d’aujourd’hui trouvent pour grande part leur source dans des défauts d’expressions d’hier.

Quel que soit le chemin de vie qui nous mena à l’âge adulte, il y eut, pour chacun de nous, des événements générateurs de profondes dissociations qui ont trouvé refuge tout au fond de notre inconscient.

La caractéristique de ces dissociations résulte dans leur quasi-inaccessibilité.

Dès lors, ces parts de nous à l’abandon, perdues dans l’immensité de notre inconscient, livrées à Thanatos, limitent l’expression de nos potentiels, l’expansion de notre créativité existentielle, l’accès à l’état de plénitude.

La Biodanza, de par sa nature universelle, offre une fantastique opportunité d’accéder à ces parts de nous en détresse afin de les ramener dans les bras d’Eros, libérant une part importante de nos potentialités jusqu’alors contractées, changeant notre perception de la vie, offrant toute une palette de nouveaux possibles.

« Le Cœur de la Transformation » consiste en une introspection vivencielle progressive, profonde et intense à la rencontre de ces parts de nous qui attendent depuis si longtemps le moment de leur requalification.


Cela demande du courage car, comme disait Rolando :

"Ceux qui ne descendent pas dans l'obscurité de l'enfer ne peuvent ni avoir accès à,ni célébrer la lumière d'Apollon".

La réhabilitation de l'inconscient numineux passe par la requalification de nos ombres.

La particularité de cette extension repose sur l’élaboration subtile d’un processus vivenciel universel visant à offrir l’environnement propice à l’apprivoisement et la réunification des parts de nous dissociées. Le processus est le même pour tous (et donc pas de diagnostic individuel) mais certaines propositions / danses résonneront plus chez l'un ou chez l'autre selon son histoire / ses besoins.

Cette extension s’appuie à la fois, outre les travaux de Rolando Toro Araneda, sur les connaissances psychanalytiques et philosophiques du monde occidental (Freud, Reich, Jung, Marcuse,…), l’état actuel de la science en matière de neurosciences ,de fonctionnement du cerveau reptilien et du système neurovégétatif (Porges, Levine,…) ainsi que sur l’approche du mystère humain et la sagesse cosmique des communautés ancestrales liées à la terre (traditions des indiens des Amériques, traditions africaines, …).

Une fantastique opportunité de libérer la vie en soi !

Texte de Philippe Lenaif

X

Cours avancés

Pour toute personne désireuse d’approfondir l’intégration du mouvement, l’expression de son émotion, la sensation, la conscience. Il n’est pas obligatoire de s’engager pour toutes les séances, néanmoins il est important d’avoir une certaine régularité.

Prix de la séance : 18 euros


Dates :

11 oct - 29 novembre – 20 décembre -24 janvier -21 février – 28 mars- lundi 14 avr

WE 31 mai et 1 juin


Lieu : centre de la fosse aux mâts à Rochefort

Pré-requis : une année de pratique en hebdomadaire

Horaire : de 19h à 22h

Forfait 7 séances 110 euros

WE 80 euros

X

Projet Minotaure

Notre existence peut être assimilée à un labyrinthe où, à chaque bifurcation, des possibilités infinies s’offrent à nous. Nous pouvons cheminer dans ce labyrinthe en faisant des choix avec le cœur, la joie et l’amour et ainsi s’approcher de notre essence.
Nous pouvons aussi être guidés par la peur qui nous envahit et nous paralyse, et faire des choix qui nous rassurent mais nous éloignent en même temps de nous-mêmes.
Le Projet Minotaure nous invite à découvrir ces peurs qui nous bloquent, qui nous empêchent d’avancer librement et de trouver l’énergie et le courage de les transformer, de les dépasser par une danse spécifique, dans un rituel de transmutation, soutenu par le groupe.